Enseignement

Authenticité: S’assumer et oser être soi

Mon choix s’est arrêté sur ce portrait parce que je voulais aborder le sujet de l’audace, de la différence et de l’authenticité. Quoi de mieux qu’un rouge à lèvres rose criard pour donner le ton à cette publication?
Authenticité
Crédit photo: Christina Esteban Photography
Maquillage : Sharleen Young

Parlons de l’éléphant au milieu de la pièce. Le portrait que j’ai choisi pour cette publication est plutôt audacieux et on pourrait facilement mettre en doute l’authenticité de celle qui porte un tel maquillage. Cherche-t-elle à se cacher? À provoquer? Ou assume-t-elle simplement les couleurs qu’elle aime?

Mon choix s’est arrêté sur ce portrait parce que je voulais aborder le sujet du risque, de l’audace, de la différence et de l’authenticité. Quoi de mieux qu’un rouge à lèvres rose criard pour donner le ton à cette publication?

L’authenticité de Yahvé : Unique et Différent

Un des versets bibliques qui parlent le mieux de la nature de Dieu est celui-ci :

Vous serez saints pour moi, car moi, l’Éternel, je suis saint et je vous ai mis à part des autres peuples pour que vous m’apparteniez.

Lévitique 20:26 BDS

Dans le langage populaire, lorsqu’on utilise le terme « saint » on y juxtapose souvent un sens moral et de pureté.

En Hébreux « Quadesh » (en français saint) signifie mis à part, séparé, consacré, unique, différent, sacré (pour ceux qui comprennent l’anglais, je vous suggère de visionner la vidéo Holiness de Bible Project qui explique bien la sainteté de Dieu).

Ce sur quoi je désire attirer votre attention c’est sur les dimensions profondément unique et différente de Dieu. Essentiellement, Dieu nous dit qu’il est un Dieu unique et différent de tout ce qui existe dans tout l’univers: Il est incomparable. Dans ce verset, Dieu nous dit qu’Il nous a choisis et qu’Il nous a consacrés afin que nous aussi nous soyons pleinement à Lui ET pleinement uniques et différents.

Évidemment, dans le contexte où le verset a été écrit, Dieu faisait référence au peuple d’Israël qui devait se comporter différemment des peuples qui l’entouraient, car Dieu l’avait choisi et mis à part pour apporter la vérité et la lumière dans ce monde.

Aujourd’hui, Dieu nous appelle encore à nous démarquer du reste du monde dans la façon dont nous agissons et dans la manière dont nous pensons. Il ne suffit pas de dire que nous croyons en Jésus pour être Ses disciples. Nous devons aussi agir en disciple.

L’authenticité dans la création: chaque créature est unique

Mais je souhaite aller plus loin dans ma réflexion. Dieu a créé chacun de nous comme des êtres uniques et à part. Même les jumeaux identiques se distinguent l’un de l’autre. Chaque plante, chaque créature est unique. C’est la façon dont Dieu manifeste Sa gloire: en créant des êtres uniques et distincts. Avant la chute d’Adam et d’Ève, Dieu avait établi un ordre, des systèmes, des règles qui régissaient la façon dont le monde devait fonctionner, créer et se reproduire. Les fondements de la différence entre les espèces et parmi les espèces avaient déjà été établis dès leurs conceptions.

Aujourd’hui, lorsque nous rejetons l’autre, l’étranger, ceux qui ne nous ressemblent pas, qui partagent des idéaux différents aux nôtres ou qui agissent différemment de nous, c’est la sainteté de Dieu que nous rejetons. Car Il nous a tous créés avec nos spécificités et avec nos différences. L’un pour compléter au manque de l’autre. L’autre pour pallier à la faiblesse de l’un. Chacun pour aimer son prochain comme soi-même:

Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres.

Jn 13:34-35

L’authenticité dans l’amour propre

Comment aimer l’autre si on n’est pas bien dans sa peau?

Dans le tome 3 du conte de Narnia: Le Prince Caspian, C.S. Lewis aborde bien le sujet de l’authenticité et de l’amour propre par l’entremise des paroles d’Aslan : « You Doubt your value. Don’t run from who you are. » (Tu doutes de ta valeur. Ne fuis pas ce que tu es.)

Il y a quelques temps, j’ai rencontré un jeune adulte tout à fait unique et spécial. Souriant, toujours la blague à la bouche, soucieux des autres, attentif et très volubile. Lorsqu’il entre dans une pièce, c’est impossible pour lui de passer inaperçu. Il est bruyant et un peu maladroit… mais il est super attendrissant. Il a tant d’amour à partager et il souhaite aussi être aimé. Il brille tellement que ça en devient éblouissant.

Malheureusement, tout ce que les gens ont tendance à voir, c’est l’éblouissement de sa personnalité plutôt que la beauté de son être. Il est profondément différent de tous les jeunes hommes que j’ai rencontrés auparavant. Sa différence gêne les jeunes de son âge et ça le fait souffrir. Il se dit que si seulement il était comme tout le monde, peut-être serait-il plus accepté. Mais s’il était comme tout le monde, comment pourrait-il briller et se distinguer?

À l’inverse, une jeune fille très brillante que je connais modèle tous ses goûts et tous ses choix sur les tendances actuelles. Je l’aime beaucoup cette fille! Elle est hyper candide, mais elle ne s’en aperçoit pas. Elle veut qu’on agisse envers elle comme une adulte mais lorsqu’on la regarde au fond des yeux, on ne peut y voir que sa grande innocence et son cœur d’enfant. Elle fait tout pour se conformer au moule alors qu’en fait, elle est beaucoup plus complexe et intéressante que le moule.

Au final, être authentique c’est s’aimer soi-même et faire fi de l’appréciation des autres. C’est s’aimer, aimer les autres, s’assumer pleinement et briller de la lumière de Christ.

Le défi de l’authenticité et de la sainteté

L’authenticité peut s’avérer être un réel défi, autant pour les enfants que pour les adolescents ou les adultes. Dans notre désir de plaire, nous faisons souvent trop de concessions pour nous conformer aux standards d’un groupe, d’une organisation ou de la société. Ces compromis sont souvent douloureux et parfois même traumatisants, car ils nous forcent à supprimer la part de nous qui nous distingue des autres. De plus, ces concessions peuvent nous pousser à remettre en question nos valeurs et nos croyances, ce qui, en retour, crée des conflits internes ou des dissonances cognitives.

C’est en faisant preuve d’authenticité que nous sommes le plus à même de briller. En effet, Jésus nous enseigne en ces termes:

Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.

Mat 5:16

Cette lumière dont Jésus parle émane à la fois de ce qui nous distingue en tant qu’individus et du Saint-Esprit qui nous révèle notre identité en Christ. Ainsi, c’est le Saint-Esprit qui nous montre qui nous sommes réellement et c’est aussi Lui qui nous permet d’être saints, entre autre en faisant preuve d’authenticité.

Dans un monde où tous veulent se démarquer, mais où au final tous suivent les mêmes mentalités, les mêmes comportements et les mêmes valeurs égoïstes, irréalistes, étouffantes et nocives, nous devons oser l’authenticité. À tout prix, nous devons découvrir qui nous sommes en Christ, assumer notre personnalité et être soi-même.

About Author

Du plus loin qu’elle se souvienne, Anathalie a toujours aimé Dieu. Malgré les chemins tortueux qu’elle a empruntés, Il est demeuré fidèle et ne l’a jamais laissé tomber. Anathalie a grandi dans une petite église méthodiste libre de la communauté haïtienne de Montréal où ses parents étaient impliqués dans le ministère ecclésiastique. Dès un très jeune âge, elle donne sa vie au Seigneur et s’implique à son tour pour l’avancement d l’œuvre de Dieu. Depuis juin 2014, elle fréquente l’église La Chapelle à Montréal où elle met ses dons, ses talents et son expérience au service de l’équipe des opérations et de l’équipe d’accompagnement spirituel de l’église. En 2018, elle entame des études en théologie dans le but de devenir aumônière et de venir en aide aux personnes qui souffrent. « On dit de moi que je suis une femme passionnée, créative, réservée et déterminée. J’ai la dent sucrée, je suis parfois dans la lune, j’aime les vieux films et les feuilletons français et je déteste les pieds… Mais vraiment là! »

1 Comment

  • […] entourage vous dira qu’il voyait une fille sérieuse mais mystérieuse. Une fille qui rentre bien dans le moule et les standards sociaux de l’époque. J’étais même devenue ce roc, ce refuge pour plusieurs personnes. Cette personne […]

    Reply

Leave a Reply