Enseignement

Partie 1: Les 5 langages de l’amour et de l’adoration, inspiré par Dr Gary Chapman

Dieu est Amour. On considère d’ailleurs la Bible comme étant Sa lettre d’Amour à l’humanité. Sa Parole nous enseigne non seulement à nous aimer les uns les autres, mais aussi à aimer Dieu. C’est au travers des différents langages d’amour qu’Il se révèle à nous et c’est en réponse à cet Amour que nous L’adorons… en empruntant à notre tour ces mêmes langages.

Crédit photo : Christina Esteban

Introduction

Depuis sa parution au début des années 90, le bestseller du Dr Gary Chapman « The 5 love languages : The Secret to Love That Lasts » est devenu un ouvrage incontournable dans le cabinet des psychologues, des thérapeutes et même des pasteurs qui rencontrent des couples fragilisés, entre autres, par des lacunes communicationnelles. En effet, ce livre décrit cinq manières dont les partenaires d’un couple expriment et éprouvent l’amour conjugal. Le Dr Chapman identifie ces « langages d’amour » comme étant les paroles valorisantes (ou d’affirmation), le temps de qualité, les cadeaux, les actes de service et le toucher.

Pendant les vacances de fin d’année, j’ai voulu me replonger dans la lecture de ce livre au moment même où j’effectuais des recherches pour la rédaction de l’article « L’adoration et la louange : comment les pratique-t-on ? » paru il y a quelques jours sur le blogue. C’est alors que je me suis rendu compte que l’on pouvait aussi appliquer le principe des langages de l’amour du Dr Chapman à son culte personnel d’adoration à Dieu.

En effet, comme je l’indique dans mon dernier article, l’adoration est « l’acte par lequel le croyant rend hommage à Dieu. C’est un culte personnel qui permet au croyant d’exprimer son amour et sa dévotion envers Dieu pour entrer dans Sa présence ». En plus de nous aider à bâtir une relation intime avec Dieu, « la louange est reconnue pour être une arme redoutable contre les attaques de l’ennemi (2 Ch 20 : 21-23) et pour chasser la mélancolie et les idées noires (1 S 16 : 23) » (Le journal d’Anathalie). C’est pourquoi maitriser l’art de l’adoration s’avère être essentiel afin de maintenir une bonne santé mentale et spirituelle.

Ce dossier, présenté en trois parties, aura donc pour but de démontrer comment s’appliquent les langages d’amour du Dr Gary Chapman à l’adoration.

Avance à la page 2 pour lire la section sur les paroles valorisantes ou utilise la table des matières pour te rendre à une section précise de l’article.

Pages : 1 2 3

About Author

Du plus loin qu’elle se souvienne, Anathalie a toujours aimé Dieu. Malgré les chemins tortueux qu’elle a empruntés, Il est demeuré fidèle et ne l’a jamais laissé tomber. Anathalie a grandi dans une petite église méthodiste libre de la communauté haïtienne de Montréal où ses parents étaient impliqués dans le ministère ecclésiastique. Dès un très jeune âge, elle donne sa vie au Seigneur et s’implique à son tour pour l’avancement d l’œuvre de Dieu. Depuis juin 2014, elle fréquente l’église La Chapelle à Montréal où elle met ses dons, ses talents et son expérience au service de l’équipe des opérations et de l’équipe d’accompagnement spirituel de l’église. En 2018, elle entame des études en théologie dans le but de devenir aumônière et de venir en aide aux personnes qui souffrent. « On dit de moi que je suis une femme passionnée, créative, réservée et déterminée. J’ai la dent sucrée, je suis parfois dans la lune, j’aime les vieux films et les feuilletons français et je déteste les pieds… Mais vraiment là! »

2 Comments

Leave a Reply