Prescriptions

L’adoration et la louange : comment les pratique-t-on ?

Prescription pour l'adoration et la louange
Le journal d’Anathalie

ADORER, ADORATION

Appellation grecque

proskuneo

Appellation hébraïque

shachah

LOUER, LOUANGE

Appellation grecque

exomologeo

Appellation hébraïque

tehillah

Tiré du Lexique Biblique

Description du traitement

L’adoration est l’acte par lequel le croyant rend hommage à Dieu. C’est un culte personnel qui permet au croyant d’exprimer son amour et sa dévotion envers Dieu pour entrer dans Sa présence. Au-delà de l’acte, l’adoration comprend aussi l’attitude de cœur et la façon d’être du chrétien. Ainsi, l’obéissance est aussi une forme d’adoration. Pour sa part, la louange est l’expression ou le moyen qui mène le chrétien à l’adoration. Lorsqu’elle est adressée à Dieu, la louange peut prendre plusieurs formes, comme :

  • la musique
  • les chants
  • les danses
  • les poèmes
  • les vœux (promesses)
  • les offrandes (dons)
  • les arts inspirés (peinture, dessin, sculpture, écriture, monuments d’architecture cf. Ex 31:1-11)
  • les Actions de grâce (actes de gratitude et reconnaissance)
  • la participation au culte dominical et à l’eucharistie (Sainte Cène).

L’adoration et la louange sont recommandées pour se rapprocher de Dieu (Ps 22:3; Ps 27:4), pour avoir un cœur satisfait (Gn 29:35) et vivre dans le contentement, pour réaliser des percées spirituelles (Mt 11:12 ; Ps 7 ; Ps 27:6 ; Ps 52:10-11) et obtenir la victoire (Jos 6:20 ; Ps 8:2-3) ou la délivrance (cf. Ps 28 et 144). La louange est aussi reconnue pour être une arme redoutable contre les attaques de l’ennemi (2Ch 20:21-23) et pour chasser la mélancolie et les idées noires (1 Sa 16:23).

L'adoration et la louange. Crédit photo Anathalie Jean-Charles.
L’adoration et la louange. Crédit photo : Anathalie Jean-Charles

Mode d’emploi

La louange est un regroupement de pratiques qui mène à l’adoration. Lorsqu’il loue, l’adorateur doit le faire « en esprit et en vérité » :

Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité.

Jn 4:24 LSG

L’adoration et la louange peuvent se pratiquer dans la solitude, en couple ou en famille (c’est ce qu’on appelle communément la dévotion ou le culte personnel) ou en communauté de croyants (ce sont le culte dominical ou « l’église » ou les groupes à domicile). Vous pouvez louer Dieu par le chant, par la danse et même par l’art. De plus, l’offrande (ou les dons) fait partie du culte d’adoration, toutefois, la louange est aussi une forme d’offrande à Dieu.

Voici quelques conseils pour vous aider à améliorer la qualité de votre adoration :

  1. Se préparer

Disposez vos cœurs pour adorer Dieu. Faites de votre mieux pour évacuer toutes formes de distractions autour de vous ainsi que dans vos pensées. Si quelque chose vous préoccupe, écrivez-le dans un carnet afin que vous puissiez y revenir après la méditation. Vous pouvez aussi demander à Dieu de vous aider à disposer votre esprit.

  1. Examiner son cœur

Voici les paroles de Jésus au sujet de l’offrande (et du culte offert à Dieu) :

Si donc tu présentes ton offrande à l’autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère ; puis, viens présenter ton offrande. Mt 5:23-24

Si une situation conflictuelle vous agace, faites de votre mieux pour la régler afin que celle-ci ne nuise pas à votre culte d’adoration.

  1. Se confesser

En examinant votre cœur, si vous vous rendez compte qu’il y a un péché qui vous bloque et qui vous empêche d’adorer pleinement « en esprit et en VÉRITÉ », confessez ce péché à votre Père en reconnaissant avec humilité votre faute. Puis demandez-Lui le pardon ainsi que la force de ne pas recommencer. Prenez ensuite les mesures nécessaires afin de corriger la situation. Considérez la possibilité de vous confier à une personne de confiance à propos de ce péché surtout si vous avez de la difficulté à le surmonter (Jm 5:16).

  1. Déterminer un moment pour le culte d’adoration et de louange

Étendez votre culte d’adoration aux autres jours de la semaine en plus de participer au culte offert par votre assemblée. Le culte personnel (ou la dévotion) est essentiel à la bonne croissance spirituelle. Ne le sous-estimez donc pas !

Pour votre culte personnel, choisissez un lieu paisible, dépourvu de distractions et constant. Mettez vos téléphones sur silence et fermez la porte pour ne pas être dérangé (Mt 6:6).

Vous pouvez aussi mettre de la musique ou même en jouer afin de vous plonger dans l’ambiance de la louange et de l’adoration.

  1. S’ouvrir à Dieu

Ouvrez vos cœurs à Dieu : demandez-Lui de vous inspirer par Son Esprit Saint et de vous guider dans votre adoration. Si vous êtes ouverts à explorer d’autres formes de louanges que le chant, demandez-Lui comment Il souhaite être loué.

Si vous voulez lever les mains, faites-le. Si vous voulez bouger, bougez. Si vous voulez vous prosterner, n’hésitez pas. Dansez ! Poussez des cris de joie ! Tout ce que le Saint-Esprit vous pousse à faire, faites-le avec joie et libéralité.

  1. S’exprimer

Proclamez, professez, exaltez, reconnaissez ouvertement et joyeusement ce que Dieu a fait pour vous ! Honorez-Le, remerciez-Le ! Célébrez-Le pour qui Il est, pour Sa beauté, Sa bonté, Son Amour, pour Sa grandeur, ou pour Sa Majesté et Sa toute-puissance.

Exprimez votre amour envers Dieu par la Parole, avec des chants, de la musique, des poèmes, l’art pictural, par la danse, par le mouvement, par la prière, par des supplications, en Lui parlant, en Lui écrivant.

  1. Entrer en Sa Présence

Il y aura un moment dans votre louange où vous sentirez que Dieu vous appelle à entrer dans Sa Présence (Ex 24:18). Approchez-vous de Dieu avec humilité et confiance. Laissez-vous aller. Une fois que vous y serez, vous ne voudrez plus la quitter.

En avançant vers Dieu, vous vous sentirez peut-être rempli par le Saint-Esprit. Aussi, au sein de la manifestation de Sa majestueuse présence, vous ressentirez probablement votre être entier se prosterner devant Lui. C’est l’expérience spirituelle de l’adoration et c’est Dieu Lui-même qui nous accorde l’accès à cette expérience extraordinaire.

  1. Écouter

Prenez un moment pour écouter ce que le Saint-Esprit vous révèle au cœur de l’adoration, car cette expérience peut être bilatérale : vous exprimez votre amour envers Dieu et Il vous répond. Faites silence dans votre cœur et demandez à Dieu de vous parler. Si vous avez de la difficulté à entendre Sa voix, n’hésitez pas à Lui demander Son aide.

Parle, Seigneur, Ton serviteur écoute !

1 Samuel 3,9

Effets secondaires

  • La louange et l’adoration peuvent produire du plaisir, de la joie, de la paix, du réconfort, de l’apaisement, de l’extase et de la détente.
  • Elles peuvent aussi entraîner des larmes ou, dans de rares cas, des fous rires.
  • Il est aussi possible que vous ressentiez les manifestions physiques suivantes de Sa présence : sensation de chaleur au thorax, sur le front ou au-dessus de la tête, des frissons (courant d’air, décharge électrique), de la chair de poule, les genoux qui flanchent, des tremblements, ou de l’excitation.
  • Certaines personnes ont rapporté avoir eu des visions ou avoir reçu des révélations à la suite de la pratique de la louange et de l’adoration.
  •  Elle peut apporter du contentement, de la satisfaction et le sentiment d’être aimé par Dieu au croyant qui les pratique.

Contre-indications et mises en garde

L’objectif de la louange et de l’adoration est d’exprimer son amour envers Dieu afin d’approfondir notre relation avec Lui. Bien qu’elles puissent apporter de l’extase et des sensations fortes, elle n’est pas une pratique qui vise à entrer en transe ou à vivre des expériences surnaturelles. Nous ne devrions donc pas avoir pour objectif de vivre une manifestation physique de Sa présence à chaque culte d’adoration, mais nous devrions plutôt nous concentrer sur l’intimité que nous bâtissons lors de ces rencontres avec Lui.

Aussi, en tant que chrétiens, nous considérons que l’adoration est un acte exclusif à Dieu. Bien que « nous puissions louer quelqu’un (Paul loue les Corinthiens de ce qu’ils ont fait), nous ne pouvons adorer personne d’autre que Dieu » (Molyna R. Rachel).

Informations additionnelles

L’adoration à Dieu renferme plus que la louange. Au-delà de ce que l’on peut faire ou dire pour exprimer notre amour envers Dieu, nous devons aussi considérer l’être, et la façon dont nous activons ce que Dieu a placé en nous lorsqu’Il nous a créés (Ps 139:14). Ainsi, l’obéissance est aussi une forme d’adoration envers Dieu, car en Lui obéissant, le croyant exprime son amour et sa confiance envers son Créateur.  

De plus, lorsque nous réalisons pleinement ce pour quoi Dieu nous a créés, nous sommes aussi dans l’adoration du Créateur. Dieu prend plaisir à voir les humains se réaliser : les peintres peindre, les danseurs danser, les médecins soigner, les ingénieurs concevoir, les mamans materner, les papas encadrer. Lorsqu’on réalise notre appel, Dieu est exalté.

La Bible même unifie l’adoration et le travail (ou le service) dans l’utilisation du mot hébreu Avodah qui signifie à la fois adorer Dieu par le culte (Avodat Élohim) ou le travail. William Bjoraker indique que « le travail est une partie essentielle et l’expression même de l’humanité. […] Quel que soit votre travail, il peut devenir une expression de votre adoration si vous le faites pour le Seigneur. » Il précise toutefois que même si l’adoration est une forme de travail ardu, celle-ci doit passer avant le travail.

Dans cette optique, l’adoration en esprit et en vérité ne se cantonne plus au « rituel [et] devient une affaire du quotidien, de chaque instant. Quiconque prétendra adorer Dieu convenablement veillera à ce que chacune de ses actions reflète la valeur de Celui-ci. On n’offre plus de sacrifices, mais plutôt son être tout entier à Dieu cf. Épître de Paul aux Romains, 12 v. 1-2 ». Wikipédia

L’adoration est la première attitude de l’homme qui se reconnaît créature devant son Créateur. 

Catéchisme de l’Église Catholique

Notes générales

La lecture des Psaumes est un bon départ pour apprendre à louer Dieu.

Suppléments

Dans cette vidéo, le pasteur Kim Reid partage des points de vue intéressants sur la discipline de l’adoration.

Pour en savoir plus

Passage clés sur la méditation :

Je bénirai l’Éternel en tout temps et Sa louange sera toujours dans ma bouche.

Psaume 33:2
About Author

Du plus loin qu’elle se souvienne, Anathalie a toujours aimé Dieu. Malgré les chemins tortueux qu’elle a empruntés, Il est demeuré fidèle et ne l’a jamais laissé tomber. Anathalie a grandi dans une petite église méthodiste libre de la communauté haïtienne de Montréal où ses parents étaient impliqués dans le ministère ecclésiastique. Dès un très jeune âge, elle donne sa vie au Seigneur et s’implique à son tour pour l’avancement d l’œuvre de Dieu. Depuis juin 2014, elle fréquente l’église La Chapelle à Montréal où elle met ses dons, ses talents et son expérience au service de l’équipe des opérations et de l’équipe d’accompagnement spirituel de l’église. En 2018, elle entame des études en théologie dans le but de devenir aumônière et de venir en aide aux personnes qui souffrent. « On dit de moi que je suis une femme passionnée, créative, réservée et déterminée. J’ai la dent sucrée, je suis parfois dans la lune, j’aime les vieux films et les feuilletons français et je déteste les pieds… Mais vraiment là! »

No Comments

    Leave a Reply